Pour l’ impression 3D par filament fondu (FDM), il existe une multitude de filaments, avec des caractéristiques techniques différentes, selon les usages, les résistances, flexibilité, résistances à la température, etc., ainsi que les couleurs, ou textures variées. Nous allons vous faire un petit récapitulatif de ces matériaux et voir leurs caractéristiques.

Les filaments FDM existent principalement en diamètre 1,75 mm et 2,85 mm, selon les constructeurs de machines.

Le PLA (Acide Polyactique) :

L’acide polyactique est le filament le plus utilisé dans les impressions 3D car il est très facile d’utilisation. Il est fait d’amidon de Maïs et possède un impact environnemental réduit car il est biodégradable. 

Avantages

– Impact environemental réduit (Biodégradable)

– Facilité d’ impréssion (entre 180 et 220 °)

– Forte adhérence inter-couches

-Post traitement façile

– Multitude de coloris

Inconvénients

– Mauvaise résistance à l’ humidité

– Faible résistance à la chaleur

– Non flexible

L’ABS (Acrylonotrile butadiène stylrène):

Le plastique ABS est un polymère Thermoplastique très utilisé dans l’industrie. Vous avez déjà dû le croiser car c’est le plastique utilisé pour les jouets . Il est reconnu pour avoir une grande résistance aux chocs. Ce dernier est très utilisé dans l’électroménager ou encore dans la décoration. Néanmoins, l’ABS dégage une forte odeur lors de sa fusion, et également des particules nocives pour la santé.

Avantages

– Résistance aux chocs

– Résistances aux hautes températures

-Matériaux durables

-Post traitement façile

– Résistance à l’humidité

Inconvénients

– Difficulté d’impression

– Refroidissement lent

– Adhérence Post-Impression

– Nécessite un plateau chauffant entre 80 et 100°

 

LE PTEG (polyéthylène téréphtalate):

Le PTEG est un plastique doté d’une grande rigidité. Grand concurrent du filament ABS, il est très facile d’impression et n’a aucune odeur. Le filament est résistant aux produits chimiques et permet de réaliser du prototypage dans les industries. Pour finir ce plastique est très léger et son aspect est translucide.

Avantages

-Resistance aux chocs et à la chaleur

-Résistance aux produits chimiques

-Qualité Visuelle

-Post traitement façile

– Résistance à l’humidité

Inconvénients

– Température d’impressions élevées (entre 220 et 260°)

LE TPU (polyuréthanes thermoplastiques):

TPU également appelé polyuréthanes thermoplasiques, est un filament flexible et semi-flexible. Peu utilisé encore dans le domaine de l’impression 3D, il donne de nouvelles possibilités. Grâce à sa résistance aux chocs, il peut être utilisé pour des objets de protections comme des coques de téléphone, des objets en caoutchouc… en bref, tout objet nécessitant une certaine flexibilité.

Avantages

-Résistance aux chocs

-Résistance mécaniques

-Qualité visuelle

-Résistance à l’humidité

Inconvénients

– Difficulté d’impression

– Difficulté post-impression

– Non compatible avec certains extrudeur

-Oublier les géométries trop complexe

Le Nylon(polyhexaméthylène adipamide):

Le Nylon est un plastique qui possède de nombreuses combinaisons. Il est très utilisé dans l’industrie de l’automobile, médicale et alimentaire. Sa spécificité est d’être durable et très résistant aux impacts, le nylon est très répandu pour la conception de pièces subissant de fortes contraintes mécaniques.

Avantages

– Matériaux durables

– Qualité visuelle

– Résistance Mécanique

 

Inconvénients

– Difficulté d’impression

– Difficulté post-traitement

– Résistance à la chaleur

– Sensible à l’humidité 

– Emets des particules de fumées

 

LE PC (Polycarbonate):

Considéré comme le plastique le plus résistant, couramment utilisé pour des phares de voitures, vitres de serre ou encore des CD/DVD, il est très apprécié également pour sa transparence.

Avantages

– Résistance à la chaleur

– Résistance aux chocs

– Transparence

– Résistance mécanique

– Résistance à l’humidité

– Facilité post-traitement

 

Inconvénients

– Adhérence inter-couche

– Difficulté d’impression de part la température d’impressions nécéssaire : 260 – 300°C avec une température de plateau +110°C

– Sensible aux changements de température (provoque le décollement de différentes couches

LE PEEK (Polyétheréthercétone):

Le PEEK est un plastique amorphe qui se démarque des plastiques d’impressions plus classiques. En effet, sa résistance est supérieure à tout ce qui se fait sur le marché. De plus, le PEEK est à catégoriser comme un semi-cristallin, car 30% de la masse du matériau se cristallise. L’impression du PEEK nécessite une température d’extrusion entre 400 et 450°C ainsi qu’une plateforme chauffée à 120°C. Il ne peut donc être utilisé que dans certaines imprimantes 3D à hautes températures.

Avantages

-Résistance à la chaleur

– Résistance aux chocs

-Transparence

– Résistance aux produits chimiques

– Résistance mécanique

– Résistance à l’humidité

 

Inconvénients

– Processus d’impression complexe

-Difficulté d’impression de part la température d’impressions nécéssaire : 400-450°C avec une température de plateau +120°C

– Le prix (environ 400€/ 500 grammes)

Share This