Définition : Une imprimante 3D est une machine pour les pariticuliers ou les professionnels qui permet de réaliser des objets en 3 Dimensions.

La première imprimante 3D a été créé en 1984 par Charles Hull sur le système SLA (par Stéréolithographie). De nos jours, il existe une multitude de technologie différente pour chaque machine : SLA, FDM, LCD, SLM etc. De plus, la gamme de matériaux pour imprimer est de plus en plus large. On utilise le plus souvent , le plastique, la résine ou encore le métal mais également la céramique, des produits alimentaires etc.

Le processus : 

Le système d’impression est très simple et complet car elle utilise le principe de fabrication additive. En effet, l’objet est construit par une succession de couche très fines de manière répété jusqu’à la production de l’objet fini.

Le grand point fort de l’impression c’est que l’on peut quasiment tout imprimer. Cela va seulement dépendre de la technologie et de la taille de l’imprimante. Les imprimantes peuvent imprimer des pièces minuscules jusqu’à un produit de plusieurs mètres voire plus pour les plus grandes machine (des maisons ont déjà été imprimés en 3D). 

Le marché est en pleine expansion avec près de 13,8 milliards de dollars en 2019. De nombreux secteurs utilisent l’impression 3D, cela part du prototypage jusqu’à de la production de petites séries (personnalisation de produits). Dans ces secteurs nous retrouvons par exemple : l’aéronautique, l’automobile, la santé et les nouvelles technologies.

Mais alors combien ça coûte ?

Le prix va varier en fonction du type d’imprimante 3D. Pour cela il faut distinguer les imprimantes grands publics et professionnelles. Dans les deux cas les gammes de prix sont très larges. (De 400€ à des milliers d’euros pour les imprimantes personnelles et de 1000€ à plus 1 million d’euros pour les imprimantes professionnelles.)

Ci-dessous voici quelques modèles d’imprimantes 3D.

Share This
Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Comparez